L´accord du participe passé

http://www.langue-fr.net/d/ppasse/5minutes.htm

Le principe de la méthode Wilmet est, au moment où l’on écrit le participe passé, de se demander si l’on a déjà écrit ce qui est ou ce qui s’est [participe passé]


Exemples:

  • J’ai jeté [ ] des fleurs = pas d´accord
  • Les fleurs que j’ai jetées [ ] étaient belles = accord
  • Elle s’est lavée : tel quel, c’est elle qui s’est lavée. On fait l’accord puisque le s(=elle-même) est déjà écrit.
  • Elle s’est lavé… les pieds : quand j’ai écrit lavé, je savais que je devais préciser ensuite ce qu’elle avait lavé.
  • [Elle a peigné]les cheveux qu’elle s’est lavés : on a déjà écrit les cheveux… qui ont été lavés.
  • Un vieux piège : ils se sont succédé. Quand j’écris succédé, ai-je écrit ce qui s’est succédé ? La question n’a pas de sens (car l’un succède à l’autre). Même remarque avec Il a plu, neigé, venté (on ne peut répondre à la question Qu’est-ce qui est plu, neigé, venté. Question dénuée de sens : donc pas d’accord puisque la question, ne pouvant être posée, n’a pas de réponse.

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s